SNUipp du Loiret
Accueil du site > Actualité > « Evaluations nationales CE1/CM2 2012 : premiers changements

« Evaluations nationales CE1/CM2 2012 : premiers changements


Dès sa nomination, le nouveau Ministre de l’Éducation Nationale devrait annoncer que le dispositif d’évaluation CE1-CM2, programmé du 21 au 25 mai, ne survivra pas à sa forme actuelle.

Word - 261.5 ko
Communiqué de presse SNUipp national

Pour la session de mai 2012 :

Les DASEN et les IEN devraient être informés de l’abandon de la procédure de saisie et de remontées des résultats au Ministère.

Les livrets, déjà imprimés, seraient mis à la disposition des enseignants pour une utilisation locale au sein de l’école (Utilisation des items qu’ils jugent utiles à leur classe et à la réussite des élèves, support de communication avec les parents...).

L’indemnité de 400 euros serait alors maintenue.

Pour l’avenir :

Le Ministre annoncerait aussi l’ouverture de discussions pour une remise à plat complète des dispositifs d’évaluation dès l’année prochaine. Une adresse commune SNUipp/SE/Sgen est en préparation. Elle sera adressée au nouveau Ministre dès sa nomination pour demander de revoir les dispositifs d’évaluation en distinguant pilotage du système éducatif (échantillonnage) et outils utiles aux enseignants pour la classe.

Ces annonces concrétisent les batailles menées par les organisations syndicales dont le SNUipp, contre des évaluations que le HCE qualifiait en septembre 2011 de « trompeuses » et « peu exigeantes ».

Le SNUipp-FSU, Sud Education et la FCPE Loiret se réjouissent des premières annonces du prochain gouvernement qui correspondent à l’appel que nous avions formulé (en PJ). Nos organisations syndicales continueront de peser lors des discussions qui devraient s’ouvrir afin que ces évaluations soient abandonnées.
Word - 141.5 ko
Appel commun Loiret

Nous invitons les collègues concerné(e)s à poursuivre l’action entamée sans aucune saisie ni remontées.

Pour rappel, concernant ces évaluations, le HCE ( Haut Conseil de l’Education) concluait : « Les indicateurs annuels fournis au parlement ne sont pas satisfaisants. » . Ne faisant que confirmer une partie de nos craintes mais sans remettre en cause ni le socle commun, ni les programmes de 2008, ni la nécessité du pilotage du système éducatif que nous dénonçons, le HCE recommande de renoncer à ces évaluations CE1 CM2.

En 2012, il est clair que ces évaluations n’ont plus aucun sens. Elles sont totalement discréditées.

Toutes les organisations syndicales de l’Éducation ainsi que la FCPE ont demandé au Ministre de l’Éducation Nationale leur abandon ou leur suspension.

Malgré ce constat accablant le Ministère persiste dans le déni et maintient ces évaluations pour l’année scolaire 2011-2012. Cette année, celles-ci auront lieu entre le 21 et le 25 mai 2012 aussi bien pour les CE1 que les CM2. Le report des évaluations CM2 en mai renforçant l’objectif, avoué par certains membres du gouvernement en place, de les transformer en un examen de passage en 6ème.

De plus, nouveauté cette année, 540 écoles, dont 6 dans le Loiret, ont été désignées « classe témoin » par la DEPP (Direction de l’Evaluation, de la Prospective et de la Performance) à la demande du Ministère. Des conseillers pédagogiques seront présents dans les classes afin de pouvoir vérifier le respect de consignes de passation et la fiabilité des résultats nationaux par rapport à ces échantillons. Le ministère douterait-il lui-même de la validité de ses outils ?

Outre ces éléments, nos organisations syndicales et la fédération des parents d’élèves dénoncent toujours :

les modalités de passation : temps, pas d’adaptation à tout type d’élèves…

• la période : en mai, les programmes imposés aux horaires resserrées (-72 h pour tous !) ne sont, bien souvent, pas terminés

• le système de correction toujours binaire pour 2/3 des items ne prenant pas en compte les réussites partielles,

• le pilotage du système par les résultats débouchant sur évaluation et « contractualisation » des écoles, et donc de chaque enseignant, culpabilisant les collègues avec de moins en moins de moyens

• le projet de publication des résultats pour mettre en concurrence les écoles en lien avec l’assouplissement de la carte scolaire…..

C’est pourquoi le SNUipp-FSU 45, Sud Education Loiret, la FCPE invitent :

• les enseignants concernés à ne passer que les items qu’ils jugent pertinent et adaptés à la réussite des élèves. Lors de la saisie des résultats, il vous suffira de rentrer « A » pour absent pour les items sélectionnés.

• les conseils des maîtres, d’écoles à soutenir cette démarche par une motion (modèle en PJ) à nous faire remonter

Word - 28 ko
Motion CM

• Les parents d’élèves à exprimer leur désaccord en remplissant la lettre « attestation » (en pj également) et en la remettant à l’enseignant de leur enfant

PDF - 9.2 ko
Attestation parents

Pour rappel, 40% de non remontées dans le Loiret en 2009 !! Résister collectivement c’est possible ! « L’enjeu » en vaut la chandelle !
retour en haut de page